Intercommunalité

Depuis le 1er janvier 2017, Putot en Bessin fait partie de la commune nouvelle Thue et Mue, qui elle même a intégré la communauté urbaine de Caen la Mer.
 site internet www.entrethueetmue.com


Carte d’identité


Naissance : 2001 13 Communes 13000 habitants Siège à Rots Choix de la taxe professionnelle unique. Compétences :

  • Scolaire (gestion et locaux)
  • Développement économique
  • Sport Loisirs Jeunesse (sur les créations)
  • Environnement (Sidom, gestion de l’eau sur les bassins versants …)
  • Voirie Réseaux (investissement et entretien)

Le fonctionnement


Chaque conseil municipal a élu ses délégués au Conseil Communautaire ; les conseillers de la CDC sont donc élus « au second degré », ce qui n’a rien de choquant car la CDC est un outil de gestion créé de par la volonté des communes.

Le nombre de délégués dépend de la catégorie démographique de la commune : une seule, Bretteville l’Orgueilleuse dispose de quatre sièges ; quatre communes disposent de trois sièges (Cairon, Cheux, Rots et Saint Manvieu Norrey) ; huit autres de deux sièges. Au total une conseil de trente deux membres qui joue le rôle de « pouvoir législatif » et se réunit environ une fois par mois.

Le « pouvoir exécutif » est tenu par un bureau de treize membres, un par commune ; ce bureau comprend un Président M. Philippe Dupré, maire du Fresne Camilly, sept vice-présidents et cinq membres. Il se réunit une fois par semaine.

Le président et les vice-présidents, chacun dans leur domaine, s’occupent de la gestion courante de la CDC et de l’exécution des décisions du Conseil dont les comptes-rendus sont affichés siège intercommunal et dans chaque commune. Le travail préparatoire est effectué en commissions, au nombre de six, qui se réunissent sur convocation de leur responsable, autant que de besoin. Le travail quotidien est assuré au siège par le personnel administratif et dans les écoles par diverses catégories d’agents spécialisés dits adjoints techniques (ATSEM, agents d’entretien).

Les missions


Le développement économique, mission confiée au premier vice-président, Loic Cavellec, Maire de Bretteville l’Orgueilleuse, se marque par la fin des travaux préparatoires de la zone d’activité de Cardonville qui est ouverte à la commercialisation ; cette commission suit aussi de près les projets d’agrandissement de la zone commerciale de Cora. Monsieur Cavellec anime ainsi la « commission développement économique et aménagement de l’espace ».

Le développement des activités sportives et d’encadrement de la jeunesse est confié au second vice-président, Jacques Quenault, Maire de Cheux, cela se marque par la construction, déjà bien avancée, d’une salle multisport intercommunale de belle taille et le soutien sans faille à notre association relais qui implique communes et communautés « l’association loisirs jeunesse Entre Thue et Mue ». Monsieur Quenault anime la « commission Sport, Loisirs et Jeunesse ».

La protection de l’environnement est à la charge du troisième vice-président, Maurice Leredde, Maire de Brouay. Son action porte essentiellement sur la prévention en matière d’innondations, avec études et mise en action de mesures de régulation à l’échelle des bassins versants et de rétablissement d’un bon écoulement des eaux dans nos rivières. La qualité des eaux entre aussi dans ses préoccupations. Monsieur Leredde anime la « Commission Environnement ».

Le secteur scolaire mobilise deux vice-présidents, le quatrième, Gérard Varlet, de Secqueville-en-Bessin, et le cinquième, Catherine Lechevallier, de Cairon. Le premier est plus spécialisé sur l’entretien du patrimoine scolaire confié par les communes et la deuxième suit plus particulièrement notre personnel, car ces agents des écoles qui étaient il y a encore quelques années des employés communaux sont aujourd’hui tous et toutes des agents intercommunaux. Ils animent à eux deux la « commission scolaire ».

Le domaine de la voirie et des réseaux est aux mains du sixième vice-président, Gilbert Maresq, délégué de Saint-Manvieu-Norrey. De gros efforts ont été réalisés pour effacer un maximum de réseaux aériens avec le concours du Syndicat départemental d’électricité du Calvados (SDEC), cela contribue à embellir nos villages et à pallier aux risques de tempête. Dans le même temps l’éclairage public est revu. Une fois ces préliminaires accomplis, il est possible de réaliser une voirie durable que l’on a moins de raisons de rouvrir ; c’est donc sur ces voiries que l’effort doit maintenant porté et sur ce point toutes les communes ne sont pas au même stade, force est de le reconnaïtre. La « commission voirie et réseaux » qu’anime Monsieur Maresq a donc du travail devant elle.

Enfin les finances ont été confiées à Jacques Virlouvet, délégué de Rots et septième vice-président, avec la lourde charge de rendre possible les désirs des autres commissions et de nos concitoyens. Monsieur Virlouvet anime donc la « commission finances ».

Quelques liens des communes proches


Dernière modification de la page le 12 avril 2017 à 18H17.